Entretiens à Twin Peaks : #18 – Cezary Gapik

Posted on January 10, 2017

0


Retrouvez chaque semaine dans nos pages les interviews de quelques-uns des contributeurs à la future compil’ Twin Peaks d’IRM. Notre invité du jour : Cezary Gapik auquel les ténèbres sous-jacentes de la série de David Lynch et Mark Frost et le caractère hermétique de son symbolisme du Mal ne pouvaient que parler.

En musique comme en peinture, le Polonais habitué de notre streaming du jour a toujours privilégié textures, opacité et abstraction, et il n’en sera pas autrement du morceau enregistré pour notre projet, tout en drones oppressants, grouillements analogiques et micro-tonalités insidieuses. Un morceau que l’auteur de l’impressionnant The Sum Of Disappearing Sounds nous a fait l’honneur d’enregistrer en plein break musical, n’ayant pas sorti d’album l’an passé, une première depuis 2008 (il nous explique pourquoi dans ce premier entretien trilingue de la série).

101d4774

…………………………………………………………………………..

L’interview

 

IRM : Comment résumerais-tu ton rapport à Twin Peaks ? A l’univers de Lynch en général ?

Cezary Gapik : Twin Peaks, tant la série que le long métrage, m’a laissé d’énormes stigmates… Je me souviens que j’avais toujours hâte d’arriver à l’épisode suivant.
Le film était plein de mystères, de dialogues déroutants, d’ombres dans les recoins de l’âme humaine… ça reste une production culte.
A vrai dire, j’aime le film Twin Peaks : Fire Walk With Me plus que la série.
La musique de Badalamenti est devenue un classique de proto-doom jazz… et une influence plus tard sur des groupes tels que Bohren & Der Club Of Gore, The Kilimanjaro Darkjazz Ensemble et d’autres encore.

Ton personnage préféré dans la série/le film ?

Définitivement l’Agent Cooper pour ses méthodes de déduction inhabituelles.

Une scène qui t’a particulièrement touché… ou fait flipper ?

Je n’ai pas de scène préférée… presque chaque moment du film contient un élément de peur propre à surprendre le spectateur.

Tu as enregistré un morceau pour notre future compilation Twin Peaks, quel aspect de la série/du film t’a inspiré ?

En général… le côté obscur de l’esprit humain… nous avons tous notre propre Twin Peaks à l’intérieur de nous.

Tu as eu vent de quelques-uns des musiciens impliqués dans ce projet. Duquel es-tu le plus curieux d’entendre la contribution ?

Définitivement Aidan Baker et Lawrence English.

Un album vers lequel tu reviens quand il te faut ta dose de Garmonbozia ?

Scorn (Mick Harris) – Gyral.

Tu as été plutôt discret en 2016 avec un seul morceau publié via Bandcamp, #0483, tendu et tourmenté mais moins oppressant qu’à l’accoutumée. D’autres projets sur les rails ?

Je suis actuellement en “congé musical” – la peinture m’absorbe trop fortement et ne me laisse pas suffisamment de temps… Je n’ai pas de projet musical en ce moment.


Cezary Gapik sur Bandcamp / Site Officiel / Facebook / Soundcloud

 


English version + original Polish version

 

IRM : How would you describe your relationship with Twin Peaks ? With the work/world of David Lynch in general ?

Cezary Gapik : Twin Peaks, both the series and feature film, left me with huge stigmas… I remember i was always looking forward to the next episode.
The movie was full of mysteries, puzzling dialogues, shadows in the recesses of the human mind… it remains a cult production.
Actually, I like the movie Twin Peaks : Fire Walk with Me more than the TV series.
The soundtrack is also amazing… Badalamenti’s music became a classic of proto-doom jazz… and an influence later on bands like Bohren & Der Club Of Gore, The Kilimanjaro Darkjazz Ensemble and many others.

Miasteczko Twin Peaks zarówno serial jak i film fabularny wywarły na mnie ogromne ’piętno’… pamiętam z jaką niecierpliwością czekałem na kolejny odcinek.
Film pełen niedomówień, zagadkowych dialogów, mroku w zakamarkach ludzkich umysłów … to wciąż dla mnie kultowa produkcja.
Jednak bardziej od serialu lubię film fabularny Twin Peaks : Fire Walk with Me.
Soundtrack jest również niesamowity … muzyka A. Badalamenti to klasyka proto-doom jazzu … nieco później pojawili się kontynuatorzy tego gatunku tacy jak Bohren & Der Club Of Gore, The Kilimanjaro Darkjazz Ensemble i wiele innych.

Your favorite character in the series/the movie ?

Definitely agent Cooper for his unusual deduction methods.

Zdecydowanie agent Cooper – jego nietuzinkowa dedukcja.

A scene that particularly moved – or scared – you ?

I don’t have such a scene… almost every moment from the movie has a surprising element of fear in it.

Nie mam takiego momentu… prawie każdy moment tego filmu posiada pierwiastek dziwnego strachu.

You recorded a track for our forthcoming Twin Peaks compilation, what aspect of the series/the movie inspired you ?

In general… the dark side of the human mind… we all have our own Twin Peaks inside.

Ogólnie… Ciemna strona ludzkich umysłów… wszyscy mamy własne Twin Peaks.

You heard about some of the musicians involved in this project. Which one are you the most curious to hear the contribution from ?

Definitely Aidan Baker and Lawrence English.

Zdecydowanie Aidan Baker i Lawrence English.

An album you often listen to when you need all your Garmonbozia ?

Scorn (Mick Harris) – Gyral.

You’ve been quite discreet in 2016 with only one new track, #0483, published through your Bandcamp, tense and tormented but less sonically oppressive than usual. Some other projects on the way ?

I currently am on “musical leave” – painting absorbs me too strongly and doesn’t leave me enough time… I don’t have any music plan at this time.

Jestem na “muzycznym urlopie” – malarstwo zbyt mocno mnie absorbuje… po prostu zbyt mało czasu… nie mam w tej chwili muzycznych planów.

 


Un grand merci à Cezary Gapik. Son morceau intitulé #0490 (Deceptive Promptings) paraîtra sur notre compilation Twin Peaks au printemps prochain, et l’une de ses toiles abstraites illustrera l’un des volets de ce projet dont la première partie sera offerte au téléchargement sur notre page Bandcamp le 21 mai 2017, date récemment confirmée de la diffusion du pilote de la saison 3.


Interviews – 10.01.2017 par RabbitInYourHeadlights
Advertisements
Posted in: Music