Bilan 2015, un casse-tête chinois – part 10 : Albums #20 – #11 [review by Indie Rock Mag]

Posted on February 28, 2016

0


Dernière ligne droite, on marche vers le grand final de ce bilan LPs mais à dire vrai chacun des albums présentés ici aurait eu sa place dans le top 10, monstres avant-gardistes ou terrassantes réussites défiant toute catégorisation.

arton27331-0afc3

Cezary Gapik – Anatomy Of Decay

Au contraire de la musique du Polonais, constamment passionnante dans cette exploration des abysses les plus glauques, hypnotiques et glaçants du drone qui la caractérise, je commence à sonner toujours un peu pareil en écrivant sur Cezary Gapik. Mais tout compte fait pourquoi chercher à poser davantage de mots sur un album que son titre résume à merveille, dissection des tréfonds dégénerescents de nos subconscients pervertis par vagues de frustrations urbaines et d’angoisses post-modernes ? Qu’ils soient abrasifs et radiants (Decay 1), anxieux et grouillants (Decay 2) ou abstraits et claustrophobiques sur un Decay 3 qui semble résonner depuis quelque crypte lovecraftienne oubliée, ces monolithes sinistres en flux tendus dont l’aura captive autant qu’elle dérange valaient bien au bonhomme une nouvelle 12e place dans ce bilan (cf. 2013, en 2014 ça s’était joué à quelques places près).

 

 

Posted in: Music