Mon année 2014 en 100 albums – Part 9 [review by Indie Rock Mag]

Posted on January 11, 2015

0


“Mes favoris de l’année écoulée triés sur le volet à l’instant T, 10×10 albums tous genres confondus et quelques bonus à la fin (meilleurs EPs, labels, etc.), voilà ce qui vous attend dans cette série qui réduira faute de temps les commentaires au strict minimum (les deux tiers des disques mentionnés ayant été chroniqués dans les pages d’IRM, vous savez où aller). Entrée dans le top 20, on sort la grosse artillerie… et pourtant, si chansons habitées et instrus tortueux prennent particulièrement aux tripes dans cette 9ème partie, ça n’est pas franchement à l’uzi que ces subtils bouilleurs d’intensité contenue plomberont l’ambiance aujourd’hui.

Cezary Gapik – Fission (Nute Records) / Sketches #5 (Autoproduction)

Des radiations opaques de l’énième triplette d’inédits circa 2010 que compile Sketches #5, aux fréquences pullulantes tout aussi lancinantes de Fission (cf. 0495 [Sifting]), on mesure aisément l’évolution du Polonais dont les oscillations texturées bénéficient sur ce dernier opus en date d’une attention au détail qui n’enlève rien à leur magnétisme oppressant. Et pourtant, des sombres monolithes minimalistes d’il y a quelques années aux abîmes plus escarpés et discordants mais aussi paradoxalement plus aérés d’aujourd’hui (Daybreak), la dimension claustrophobique et physiquement malaisante est demeurée intacte, en attestent les suintements de saturations harsh et de larsens stridents de #0520 [Fission] ou encore les sinusoïdes privées de lumière, de chair et d’empathie de #0521 [Rods]. Quant au sixième Sketches, également très bon, les amateurs apprécieront en guise de cerise corrosive sur le gâteau déliquescent dont Cezary Gapik nous offre chaque année une ou deux parts putrides à souhait.”

lire la chronique de Sketches #5

 

 

 

Posted in: Music